Guillaume GACHET 02 novembre 2018 Piste


La piste Tony Rominger fait peau neuve

Après des mois de travaux, le vélodrome de Genève se tient prêt à accueillir les pistards.

© Loïc Hugentobler

Alors que la saison de piste a débuté pour la grande majorité des pistards romands, l'hiver nous promet quelques beaux tours de roues sur le Vel d'Hiv qui a subi cet été des travaux de rénovation. La piste du vélodrome de Genève avait été inaugurée en septembre 1991. Elle a depuis vu défiler beaucoup de grands coureurs sur ses 166 mètres de conifère suédois.

Si cette piste a offert du spectacle à plus d'un passionné, elle promet également de ne pas décevoir pour la suite : le nouveau revêtement en frêne qui vient à peine d'être posé et poncé devrait rendre la piste encore plus rigide, et donc rapide, alors que la piste de Genève était déjà reconnue pour sa rapidité.

Loïc Hugentobler, le responsable du site et organisateur d'un bon nombre d’événements cyclistes sur le canton de Genève, se réjouit de pouvoir offrir un nouvel environnement aux coureurs avec quelques nouveautés. Il y aura par exemple un écran géant pour rendre les courses encore plus attractives.

Une construction particulière

Cet anneau de 166.66 mètres peut paraître banal au premier abord. Pourtant, peu de pistes en Europe présentent des spécificités similaires. Il n'y a guère que la piste de Gand en Belgique, le vélodrome de l'INSEP à Paris et les anneaux de Prague et de Brême qui disposent des mêmes particularités. À savoir une distance de moins de 200 mètres couplée à une inclinaison de plus de 55 degrés dans les 2 virages.

Ces pistes sont généralement utilisées pour les compétitions de 6 jours, ce qui participe à les rendre impressionnantes. Mais les grandes compétitions officielles comme les championnats du monde se déroulent sur des pistes aux normes UCI spécifiques, comme l'anneau de Granges qui mesure 250 mètres.

La rénovation du vélodrome de Genève a nécessité plus de 32 kilomètres de bois en lattes droites de 4 mètres qu'il a fallu plier selon des méthodes spécifiques.

Prochains rendez-vous

Les habitués de la piste Tony Rominger ont attendu impatiemment le marquage des lignes, retardé en raison de l'homologation par l'UCI, mais nécessaire à l'ouverture de la piste. Les horaires n'ont pas changé pour les abonnés qui bénéficieront d'une piste toute neuve mais aussi de crochets et d'armoires qui ont été changés pour l'occasion.

L'Omnium Genevois, qui se disputera ce week-end du 3 et 4 novembre 2018, marquera la première compétition et ce avant l'ouverture officielle du vélodrome. Puis du 22 au 25 novembre prochain, les 4 jours de Genève reprendront leurs droits. L'épreuve sera classée pour la 2e fois en 1ère catégorie UCI, soit le plus haut niveau mondial. Enfin, les 12 heures du vélodrome de Genève auront lieu le 12 janvier 2019, et un nouvel Omnium aura lieu les 19 et 20 janvier 2019.


Retour